Association  de Défense du Quartier  Bissardon

                                                
Actualités juillet 2022 Les Actus du Clos Bissardon n° 36 - juin 2022 ont été envoyées par mail aux adhérents le 22 juin. si vous ne les avez pas reçues, écrivez à toutbissardon@gmail.com ) 

 

ADHEREZ , RE-ADHEREZ EN 2022 !    Bulletin téléchargeable ICI

 

L'ADQB a maintenant une page Instagram , une ( nouvelle ) page Facebook

et même une page Twitter ( voir dans le bandeau en haut ).

 

 

Le repas de quartier ouvert à tous les  habitants de Bissardon a eu lieu le 26 juin  !

Envoyez nous des photos !

Vous les retrouverez ICI

 

 

La décision d'organiser ou pas un vide grenier de la rentrée en 2022 sera prise en juillet.

 

 

L' AG 2022 a eu lieu le jeudi 5 mai   tous les docs sont ICI

 

 

 

Projet immobilier LMH 21 rue Royet

2 actions  ont été engagées auprès du tribunal administratif ,

( collectif d'habitants et ADQB ) détails en page projet LMH ( accès réservé aux adhérents )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour mémoire : extrait du conseil municipal du 26 juin 2018 :

"cession propriété communale 21 rue Royet",

nous vous en conseillons la lecture , c'est édifiant ! ( accès public) .

Merci à Mmes Bajard et Chiavazza et à M Matteucci

pour leurs interventions courageuses lors de ce conseil municipal.

Ils ont fait ce qu'ils ont pu ....

En page projet LMH 21 rue Royet (réservée adhérents ) vous trouverez aussi

- le document de déclassement de la parcelle en 2016

- le protocole d'opération Montessuy Pasteur en 2012, qui a tout déclenché

 

La vice présidente ( écologiste) de la Métropole chargée de l'urbanisme ne nous répondant  pas,

l'ADQB a donc manifesté le 12 mars lors de la marche pour le climat avec la pancarte suivante :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'Ecart entre l'article et la réalité :   pharmacie de Bissardon

dans le journal "Rythmes"d'octobre 2021  édité par la mairie de Caluire 

 

 

 

 

 

 

 

                     

               

              Pharmacie réouverte "en mieux" selon l'article                          Réalité : pharmacie "fantôme"

                                                                                                                  Horaires et jours d'ouverture 

                                                                                                           inexistants ou fantaisistes 

 

Février 2022 : La mairie , contactée par le formulaire "contact" en  octobre par plusieurs habitants,

n'ayant pas répondu aux demandes d'explications,

nous avons relancé le rédacteur en chef de Rythmes  au nom de l'ADQB.

Sa réponse : selon ses informations il s'agirait d'un simple "retard d'ouverture",

suite à un problème d'associé ayant fait faux bond.

voir résumé de l'entretien en page adhérents

 

Si vous voulez rire ( ou pleurer ) allez voir la page spéciale "pharmacie fantôme"   ( accès public)

avec la collection actualisée des affichages successifs ! 

Nous regrettons profondément la pharmacie bien réelle de mme Brémond et son professionnalisme. 

 

 

 

 

La Pétition "historique" contre  la densification de Bissardon  a été 

transmise  à Béatrice Vessiller, vice présidente de la Métropole, en charge de l'urbanisme et du cadre de vie  (le 24 novembre 2021) 

( copie mairie de Caluire ) , en même temps que la réitération de notre demande d'étude d'impact, et qu'une demande de rdv à la Métropole 

La lettre recommandée accompagnatrice est en page  adhérents ( accès réservé )

Toujours pas de réponse  en  juillet   2022

 

De nombreux  signataires de la pétition ont laissé des commentaires, ils  sont  ici !  Mention spéciale à  :  "Pour que le Petit Montmartre Lyonnais ne devienne pas un Gros Parvis de la Défense "!

 

 

 

 

 

Le Progrès du 26 octobre 2021

Ci dessous Film ADQB 2019  à visionner et partager sans modération ! 

Un grand merci  à  Pierre  Rapey  ,  le cameraman-réalisateur, à Christophe Foulon, le preneur de son, et  à Pascal Bellemin, le pilote du drône. 

Ci dessous reportage France 3 2019  : les habitants contre la multiplication des projets immobiliers à  Bissardon.