Association  de Défense du Quartier  Bissardon

Le jardin partagé de Bissardon : compte rendu de la réunion d'info en mairie 

 

La mairie a récupéré le jardin de 200m2 qu’elle louait depuis plusieurs décennies à Georges Giai ( 17 Montée des Lilas ), pour en faire un jardin partagé. 

La plupart des personnes ayant manifesté leur intérêt pour le projet ( donc présentes à la réunion ) habitent des immeubles de la rue de l’Oratoire. Elles ne connaissent pas le site. Lors de la réunion, elles ont émis quelques propositions sur les modes de culture et l’esprit dans lequel elles voyaient ce projet. Dans la discussion deux trois choses ont été dites sur les origines du jardin, son histoire et ses contraintes.

Voici les éléments transmis : Les personnes intéressées doivent se constituer en collectif (les premières inscriptions ont eu lieu au moment de la réunion) et ce collectif sera accompagné par une permanente de l’association « Le Passe Jardin » domiciliée au 131 rue Challemel Lacour dans le 8eme. Cette permanente sera présente lors de plusieurs séances pour accompagner le collectif dans la mise en place de son projet. La première réunion aura lieu lieu le 23 janvier 2020. Les membres du collectif devront adhérer à l’Association des Jardins communaux ouvriers de Caluire et Cuire qui se situe 16 rue Abbé Lemire.

40% du projet (aménagement du site : installation de l’eau, de l’électricité et de sanitaires) sera financé par la métropole, le reste par les adhésions.

Le montage du projet comprend la rédaction d’un règlement qui définira le mode de fonctionnement du jardin.

L'association ADQB ne s'occupe pas de la mise en place de ce projet . Si vous souhaitez plus de renseignements, contactez : « Le Passe Jardin » ici

Le jardin partagé de Bissardon : histoire de la parcelle 

 

Le jardin est dans le premier virage à droite  de la partie "escaliers", en descendant la Montée des Lilas.  Il surplombe la Montée et les balmes, avec vue imprenable sur le parc de la Tête d'Or et les Alpes par beau temps ! 

 

Cette parcelle, appartenant à la commune et non constructible,  a été cultivée pendant des décennies par monsieur Giai, qui habite au 17 Montée des Lilas. La mairie la lui avait prêtée, puis louée, avant de lui proposer de l'acheter, ce qu'il n'a pas pu / souhaité faire. Il l'a quittée à regret.

 

L'histoire de cette parcelle est intéressante car elle garde la trace d'un ancien immeuble :


A gauche, localisation avec Google Earth, (d'où la forme "poétique" des immeubles !)

 

La zone au premier plan sur la photo est l'emplacement de l'ancien immeuble détruit par précaution suite au glissement de terrain de 1932 , dont il ne subsiste qu'un mur qui fait contrefort., et les fondations. ( voir vieille photo plus bas) 

Georges Giai dans son ( ex) jardin,  début janvier 2019 ! 

Sur la vieille photo ci contre, on voit bien l'immeuble existant au début du XXème siècle, et qui correspondait au 15  montée des Lilas.  ( source : carte postale d'un membre d'Histoire est Patrimoine Caluire et Cuire ) 


Ci dessous une vue en contre plongée du contrefort photographiée en 1979, en annexe du rapport général de la commission des risques géotechniques, aux archives départementales.