Association  de DĂ©fense du Quartier  Bissardon

Faire vivre le quartier, pourquoi ? 

 

Le Clos Bissardon, riche  de plus d'une vingtaine des commerces de proximitĂ© avant l'Ă©largissement de la MontĂ©e de la Boucle, en 1980, n'en compte plus,  en 2019,  qu'un seul, qui survit Ă  grand peine : la pharmacie de madame BrĂ©mont.

 

Faire ses courses  ailleurs, c'est autant d'occasions en moins  pour les nouveaux habitants  de lier connaissance, autant d'occasions en moins pour ceux qui se connaissent de se croiser dans les rues. 

 

Entre la pĂ©riode de dĂ©clin des commerces de proximitĂ©,  et  la crĂ©ation de l'ADQB au dĂ©but des annĂ©es 2000, le quartier Bissardon avait des allures de quartier dortoir. C'est la crĂ©ation de l' ADQB et sa volontĂ© d'organiser  des activitĂ©s conviviales ouvertes Ă  tous ( et pas seulement aux adhĂ©rents ) qui a permis de  recrĂ©er  le tissu social intergĂ©nĂ©rationnel  fort  qui existait auparavant.  L'annĂ©e est rythmĂ©e par des moments forts,  chers aux Bissardonnais, tous âges confondus :  le repas de quartier de juin, le vide grenier de la rentrĂ©e, les huĂ®tres du nouvel an 

 

L'arrivĂ©e depuis quelques annĂ©es de  familles avec de jeunes enfants, permet de conforter cette dynamique et de redonner vie au quartier, grâce Ă  leur engagement.  Ce sont ces jeunes qui ont Ă©tĂ©  Ă  l'initiative du projet de compost public en cours , projet qui est portĂ© par une soixantaine de familles et bien sĂ»r soutenu par l'ADQB.