Association  de Défense du Quartier  Bissardon

Cliquez sur les images pour les agrandir.

ALERTE !   Arbres de Bissardon  en danger !  Arbres déjà abattus  ou en passe de l'être!
 APPEL A PARTICIPATION 

 

Faite défiler pour aller jusqu'en bas de la page : 

malheureusement nous avons beaucoup d'exemples à donner, d'où la longueur de la page .....

et si vous en avez d'autres, envoyez-nous photos et textes pour agrandir cette regrettable collection.

 

Cette page est dédiée aux  arbres de Bissardon,

arbres déja abattus et arbres à abattre,

arbres tellement négligés ou tellement maltraités qu'ils finiront pas y laisser leur vie.

 

Arbres des espaces publics, et des espaces sur lesquels la mairie a une responsabilité ( petit bois  LMH ),

arbres des espaces privés sur lesquels la mairie a autorisé des permis de construire.


La mairie de Caluire qui ne se prive pas de se vanter de son souci écologique ( "Caluire ville verte", "Caluire fière de sa 4ème fleur" ) a peut-être le souci des espaces verts et des arbres sur d'autres quartiers,

mais  pas à Bissardon ! 

Ce que nous constatons au quotidien est contraire aux engagements pris

et  les habitants ne peuvent accepter cela .

 

Lettre à monsieur le Maire : à télécharger, à imprimer, à personnaliser ( = en post scriptum : ce que vous souhaitez préciser, ajouter  ),  à mettre dans la boîte aux lettres de l'ADQB qui se chargera de la poster.

Ou à envoyer directement à

"Monsieur le maire, mairie de Caluire, Place du Docteur Frédéric Dugoujon, 69300 Caluire-et-Cuire"

 

Partagez  : les personnes non résidentes à Bissardon mais qui apprécient le fameux "Petit Montmartre lyonnais" seront certainement d'accord pour participer.

 

Des lettres en version papier sont disponibles au 25 rue de Verdun, demandez-les à la présidente !

   

arbre mutilĂ©  pour passage de la grue chantier Kaufmann et Broad au 10 rue de l'Orangerie 

Le rĂ´le des arbres en ville :
4 textes à lire absolument ! 

Ici Un document de 21 pages très clair et illustré pour comprendre que les arbres en ville 

luttent contre la pollution atmosphérique

protègent les populations du réchauffement climatique

et ont bien d'autres rôles encore 

 

Ci dessous  : ce que dit  Francis Hallé , botaniste ultra reconnu, du massacre des arbres en ville  : 

Comment jugez-vous la présence des arbres en ville ?

Ils sont essentiels. On ne pourrait pas vivre dans une ville entièrement minérale. Mais pour nos élus, les arbres sont du mobilier urbain, pas des êtres vivants. Dès qu’ils gênent un peu, on les coupe. Comme les citadins y sont attachés, quand on abat un vieil arbre, on le remplace par trois plus petits. C’est une triple arnaque. Patrimoniale, car rien ne remplace un vieil arbre sur le plan paysager. Financière, car ces jeunes arbres coûtent cher à l’achat, à la plantation et à l’entretien. Et écologique, car la captation des polluants n’est plus la même. C’est une question de surface. Un grand platane couvre 500 hectares si l’on additionne son écorce, ses feuilles et ses racines. Il faudra plusieurs dizaines d’années pour que la surface cumulée des petits arbres remplace celle de l’ancien. Or beaucoup n’atteindront jamais l’âge adulte, car ils n’ont pas la place de se développer. Les beaux arbres qu’on coupe aujourd’hui ont été plantés il y a un siècle dans de bonnes conditions. Cela n’est plus possible à cause de la densité des réseaux souterrains urbains."

 

ici : "9 bienfaits des arbres urbains" , par l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture"

 

Et pour finir : Un document de la Métropole de Lyon  sur l'intérêt des arbres en ville  ICI 

 

 

 

Adieu le petit square du 21 rue Royet !!!

Terrain vendu par la mairie pour construire un immeuble LMH R+5 sur la parcelle entière = abattage programmé des arbres (détails  voir ici )

Comme le dit le botaniste Francis Hallé, on voit bien dans les photos  que les arbres sont considérés comme des objets . Comment pourraient ils résister au saccage environnant ????  dans l'esprit des ouvriers du chantier, ils sont d'ores et déja morts ...

Et pourtant, l'un d'entre eux est un févier d'Amérique, remarquable par sa taille et son ampleur. Mais la parcelle n'était pas reconnue "zone végétalisée à valoriser", donc pas de scrupules, plus de petit square. Cet "oubli" du PLUH, qui concernait ce petit espace vert municipal, et qui concerne aussi  le terrain de jeu de boule de La Chaumière et son beau marronnier, est-il vraiment un hasard ? Dans le quartier, on n'y croit pas !

Le févier d'Amérique :

( cliquez sur le textes pour les lire )

Massacre à la tronçonneuse : travaux de rénovation réhabilitation de la maternelle Berthie Albrecht Janvier 2023

Les riverains s'émeuvent de l'abattage des arbres de l'entrée de l'école, et de la bordure d'arbres le long de l'ancienne cour. La présentation du projet ne mentionnait pas l'abattage de ces arbres. Un article paraît dans le Progrès. Pas pu faire autrement, ça n'était pas prévu, ils seront remplacés. Tous les petits arbres et arbustes qui longeaient la barrière Nord, visibles sur la photo de fête d'école ci dessous ont été abattus eux aussi : voir photo avec la pelleteuse : plus aucun arbre ni arbuste contre la barrière. 

( Trait rose pour anonymer les visages des enfants)

FEVRIER 2023 : GRANDE MENACE  sur les arbres du 6 rue Royet :

Ces grands arbres, photographiés  sous différents angles sont situés sur le terrain du 6 rue Royet,. Ils forment un écran végétal visuel  et frais très apprécié des habitants des immeubles voisins.

1er acte : du temps du projet COGEDIM ( 2020-2022 ) Ils  ont déjà failli être coupés quand la mairie a souhaité acheter le terrain.  Devant le tollé des habitants, une excuse : " ils sont malades". Malades, vraiment ???? On les voit  pourtant en pleine forme , en ce mois de septembre, après cet été caniculaire de 2022 ! Se moquait-on de nous ?????

2ème acte , c'est maintenant  : En février 2023, ces arbres sont à nouveau menacés, par la construction d'un bâtiment en lieu et place, alors qu'il s'agit d'une zone végétalisée à valoriser , qui a été l'objet même de l'arrêt du projet COGEDIM par le tribunal administratif, pour non respect de cette zone !

Très mauvais entretien du petit bois du 13 rue Royet ( qui appartient à LMH) :

C'est un "espace boisé classé". Ainsi que le cheminement piétonnier qui monte derrière l'immeuble LMH jusqu'à l'école Berthie Albrecht élémentaire.

 

LMH n'entretient pas correctement les arbres de ce petit bois. Pendant plusieurs années, il y avait même un grillage avec un panneau "Bois dangereux, chute de branches" ( Voir ci contre, cliquez pour agrandir, puis zoomez) . Selon les anciens  du quartier : au début des années 80, il y avait des bancs et des jeux pour enfants dans ce bois et aucune broussaille, et la mairie aurait été chargée à l'époque  d'entretenir les arbres et les sous bois. Puis la mairie aurait laissé l'entretien des arbres à la charge de LMH.  Elle est encore responsable du débroussaillage.

 

Actuellement : ce petit bois est totalement négligé et c'est  incompréhensible car ce réservoir de biodiversité et de fraîcheur est précieux en milieu urbain, et encore plus en  période de canicule . Le débroussaillage est fait a minima, c'est à dire  une à deux fois par an, et pas dans l'ensemble du bois. Pas de débroussaillage = pas de surveillance, pas de "soin" à cet espace qui mériterait du respect et de l'attention. Une preuve : ce sont les riverains qui ont dégagé à l'été  2019 les divers mobiliers accumulés pendant plusieurs mois par des jeunes en manque d'espaces verts  ! Et qui ont éteint 2 départs de feu !  Ce petit bois ne semble vraiment n'avoir aucun intérêt,  ni pour la mairie ni pour  LMH. Il n'est pas mis en valeur, alors que c'est un espace boisé classé ( idem pour le chemin piétonnier "forestier" qui relie la rue Royet à l'école Berthie Albrecht et aux commerces ) .

Quant à l'entretien des arbres, il est évident que LMH ne le fait pas correctement. A l'été 2022, ENFIN,  après 10 ou 15 ans sans aucun entretien des arbres ( selon les riverains ) a eu lieu un élagage très sévère pour les nombreuses très grosses branches mortes les plus dangereuses  et le haut de certains troncs d'arbres. Pourquoi avoir attendu si longtemps sans aucune taille d'entretien ? Et en pleine canicule, était-ce le bon moment pour ces arbres déjà affaiblis par la sècheresse ?  Est-ce ainsi qu'on prend soin d'un bois classé, havre de biodiversité ? ( on y entend souvent le pic épeiche et en été la chouette hulotte, il y a des écureuils, des geais des chênes, etc  ). Le maire de Caluire siège au conseil d'administration de LMH, ainsi que des élus  de Caluire et de la Métropole. Ne pourraient-ils pas, compte tenu de leurs "valeurs" vertes , affichées du moins, mettre en place une "veille" sur ce petit bois ?

savent-ils seulement qu'il existe ? Négliger ces arbres comme LMH le fait, puis les fragiliser en les taillant drastiquement, our ensuite constater  qu'ils vont mal et qu'il faut les abattre,  est-ce cela qui attend le quartier ? Nous en avons bien peur car aucune preuve du contraire, et ce serait terrible.

Ici pourront prendre place les photos et textes que vous nous communiquerez sur d'autres points du quartier ou des arbres ont déja été abattus ou maltraités, et   toute autre atteinte à la nature en milieu urbain sur le quartier Bissardon. Docs à envoyer sur toutbissardon@gmail.com