Association  de Défense du Quartier  Bissardon

Commission Commerce à  Bissardon

 

Notre quartier manque cruellement de commerces.  Ceux ci  ont disparu massivement lors de l'élargissement de la Montée de la Boucle, qui a détruit des immeubles des rues Royet et Bissardon à la fin des années 70  et a enclavé le  quartier.  Un seul commerce subsiste

( survit)  actuellement dans la "zone patrimoniale" du quartier  : la pharmacie de mme Brémond, rue Royet . ( Mme Brémond est une pharmacienne de très bon conseil, appréciée des habitants du quartier  ).

Pour  faire ses courses quotidiennes à pied, les Bissardonnais doivent parcourir des distances importantes  avec des montées / descentes , ce qui handicape les personnes se déplaçant difficilement. Sinon bien sûr, il reste la voiture, car les arrêts des transports en commun sont peu accessibles, et le vélo  réservé aux personnes "en forme"   , c'est une des raisons pour lesquelles  beaucoup d' habitants de Bissardon ne peuvent  pas  se passer de leur véhicule, ce qui occasionne des problèmes de stationnement ... 

 

La commission "commerces" souhaite réfléchir à la création d'un point de vente de denrées alimentaires dans le quartier.  Ce projet sera construit en  recueillant les souhaits et les propositions des habitants de Bissardon, et il sera ensuite porté auprès des  élus de Caluire. 

Répondez à notre sondage "Commerce à Bissardon"

 

Il est à compléter pour le 20 janvier 2020 . 

 

Lien pour accéder directement au sondage en ligne : https://forms.gle/LNmGcQQNXQdyuYEy6 

 

Vous pouvez aussi télécharger le document ci dessous, pour le compléter version papier. Il faudra alors le déposer dans la boîte aux lettres ADQB  25 rue de Verdun . 

 

Nous comptons sur vous pour parler de ce sondage  à vos voisins habitants de Bissardon non adhérents ADQB , vous pouvez pour cela  imprimer les flyers et l'affiche ci dessous.

 

Merci d'en profiter pour  encourager vos voisins à adhérer à l'ADQB : plus nous serons nombreux-ses, plus nous aurons de poids dans nos  échanges avec nos élus.